La carie dentaire, symptômes et soins

La carie dentaire fait partie des affections les plus traitées lors des soins dentaires chez le dentiste et touche 90% des adultes en France au moins une fois dans leur vie. Anodine, elle reste tout de même risquée car elle peut empirer et devenir très douloureuse.

Qu’est ce qu’une carie ?

Une carie est une maladie infectieuse qui se développe lorsque les bactéries de la dent transforment les résidus alimentaires en acides qui, ensuite, attaquent l’émail des dents et forme une cavité. Si la carie n’est pas traitée, la cavité va s’agrandir vers le nerf de la dent.

Les symptômes de la carie

Si vous pensez avoir une carie, vous ressentez sûrement un de ces symptômes :

  • Douleur intense au chaud, au froid et une sensibilité aux aliments sucrés,
  • Une mauvaise haleine inhabituelle,
  • Un abcès sur la gencive, près de la dent,
  • Une coloration noir ou blanche anormale au niveau de la dent.

Une carie peut évoluer longtemps sans provoquer de douleur. Les premiers symptômes surviennent lorsque la carie dentaire a déjà évolué et que la dent est profondément atteinte. Il est donc recommandé de consulter un dentiste au plus vite lorsque vous constatez un de ces symptômes.

Éviter d’avoir des caries en soignant son hygiène buccale

3 facteurs principaux favorisent l’apparition des caries :

  • La fragilité naturelle de la dent qui est différente d’une personne à une autre,
  • L’alimentation sucrée, le grignotage entre les repas ou la consommation de produit acides,
  • Un brossage irrégulier ou incorrect favorisant la prolifération bactérienne.

C’est donc une bonne hygiène dentaire qui permettra de réduire le risque de carie, en éliminant un grand nombre de bactéries grâce au brossage. Voici quelques conseils pour limiter l’apparition des caries :

  • Se brosser les dents après chaque repas pour éliminer une grande partie des bactéries,
  • Utiliser une brosse à poils souples pour nettoyer sans abîmer l’émail et la gencive,
  • Brosser verticalement, de la gencive vers la dent sans oublier de se brosser la langue,
  • Utiliser une brossette et du fil dentaire en complément pour les espaces interdentaires,
  • Choisir un dentifrice fluoré et limiter les aliments sucrés et acides, surtout le grignotage,
  • Consulter une à deux fois par an son dentiste pour vérifier l’absence de carie.

Soigner une carie chez le dentiste

Dans le cas d’une carie peu profonde, le traitement est assez simple et rapide : la carie sera nettoyée et ensuite rebouchée avec un composite. Le nerf de la dent est ainsi préservé et la dent reste vivante. Cependant, une dent soignée n’est pas à l’abri d’une nouvelle carie. Il est donc nécessaire de faire une surveillance régulière chez votre dentiste. Si vous souhaitez plus de confort, n’hésitez pas à demander une anesthésie locale à votre dentiste.

Soigner une carie douloureuse par la dévitalisation

Si vous ressentez déjà une douleur et ce depuis plusieurs jours, alors la carie est plus profonde et a déjà touché le nerf. Dans ce cas, le dentiste peut envisager de dévitaliser la dent.

La dévitalisation est un acte couramment pratiqué qui consiste à enlever le nerf et les vaisseaux sanguins qui sont à l’intérieur de la dent. Cet acte est nécessaire car il permet d’éviter que l’infection se propage le long de la racine jusqu’à l’os de la mâchoire, et qu’elle provoque un abcès.

Les étapes de la dévitalisation d’une dent :

  1. Le dentiste commence par endormir la dent. Après avoir vérifié que la dent est bien endormi, le dentiste va effectuer une cavité pour accéder à la pulpe dentaire. Le dentiste va ensuite évaluer la longueur de chaque racine. Il peut y avoir de une à 4 racines à traiter.
  2. Le dentiste va alors nettoyer l’intérieur des racines puis élargir et désinfecter avec des antiseptiques.
  3. La dernière étape consiste à reboucher de façon étanche l’intérieur des racines.

Il faut compter entre 30 min et 1h15 pour dévitaliser une dent. Cela dépend de la complexité de la dent et du nombre de racines à traiter.

Combien coûte une dévitalisation ?

Les soins de dévitalisation sont pris en charge par la sécurité sociale. Cependant un supplément peut être demandé si la dent présente une difficulté particulière. Le dentiste vous donnera alors un devis.

Les soins suite à la dévitalisation

Une sensibilité ou un inconfort peuvent parfois suivre la dévitalisation de la dent : n’hésitez pas à demander une prescription d’antalgique à votre dentiste si cela arrive.

Questions fréquentes sur les caries dentaires

Le soin d'une carie est-il douloureux ?

Si vous êtes sensible à la douleur, vous pouvez demander une anesthésie afin de ne ressentir aucune douleur. Dans le cas d’une dévitalisation, l’anesthésie est réalisée systématiquement et ce soin n’est donc pas douloureux. De plus, la dévitalisation va soulager la douleur déjà installée de par la sensibilité au chaud, au froid, au sucré et à la pression.

Existe-t-il un médicament contre la carie ?

Non, si vous ressentez déjà une douleur, la carie est installée et vous devez prendre rendez-vous avec votre dentiste.

Comment réduire la douleur de ma carie ?

Il faut éviter les aliments sucrés et acides et bien se brosser les dents en attendant son rendez-vous chez le dentiste. En cas de douleur plus forte, il est possible de prendre du paracétamol mais évitez les anti-inflammatoires. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien avant toute automédication.

Est-ce que le le clou de girofle peut soulager la douleur d’une carie ?

Le clou de girofle est très irritant pour votre gencive. Evitez de l’utiliser pour soigner votre carie.

Est-ce un mauvais signe si ma carie saigne ?

Une carie ne saigne pas. Cependant votre gencive peut être enflammé du fait de la carie et provoquer un saignement.

Est-ce qu’une carie peut empirer ?

Une carie déjà installée continue de progresser. Elle peut se développer jusqu’à atteindre l’os de la mâchoire et provoquer un abcès. Ce stage largement avancé de la carie devient très douloureux. Seuls des contrôles réguliers chez votre dentiste vous permettent d’éviter d’en arriver là.

Dernière mise à jour en  Septembre 2018 – Article rédigé par Antoine Mounier, Chirurgien dentiste au cabinet dentaire Zola

START TYPING AND PRESS ENTER TO SEARCH